En vedette

Le 40e, 40me, 40ème ou 40ième anniversaire de la Charte?

On appelle adjectif numéral ordinal l’adjectif qualificatif servant à indiquer le rang d’un élément dans une série ou dans un ensemble. Par exemple, premier, neuvième et quarante-troisième sont des adjectifs numéraux ordinaux. Ces adjectifs sont généralement formés du nombre auquel ils se rapportent, suivi du suffixe -ième.

Les adjectifs numéraux ordinaux sont souvent présentés sous leur forme abrégée (1er, 9e, 43e). Lorsqu’on abrège ce type d’adjectif, on inscrit le nombre correspondant et on le fait suivre, en règle générale, d’un e minuscule placé en exposant. Toutes les autres formes, composées par exemple avec les finales -me, -ème, -ième ou , sont jugées fautives. Ainsi, on évitera d’employer des formes telles que 40me, 40ème, 40ième ou 40è  et l’on écrira, tout simplement, 40e.

Si l’abréviation de la plupart des adjectifs numéraux ordinaux se fait avec un e, suivi d’un s si l’adjectif est au pluriel (2e pour deuxième; 3es pour troisièmes; etc.), les abréviations de premier, première, second et seconde sont toutefois différentes: il s’agit respectivement de 1er, 1re, 2d et 2de

Source: Bulletin Travailler en français, printemps 2017, volume 40, page 11

Lien source: oqlf.gouv.qc.ca