Qui sommes-nous?

Ce portail est le fruit des efforts de plusieurs partenaires provenant de part et d’autre de l’Atlantique. Il a été réalisé avec l’aide des membres de la Table sectorielle de l’industrie aérospatiale de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) et de la Confédération générale du travail de France (CGT). On compte maintenant parmi les partenaires la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ). Ce projet a été rendu possible grâce à une subvention de l'Office québécois de la langue française, dans le cadre de son Programme de soutien aux associations pour la promotion de la francisation dans les entreprises.

La Confédération générale du travail (CGT)

Le syndicalisme fait partie du patrimoine vivant de l’humanité et de la démocratie. L’histoire plus que séculaire de la CGT s’inscrit dans cet ensemble. Née de la volonté des salariés de s’organiser collectivement et durablement pour défendre leurs intérêts face à l’oppression et à l’exploitation, pour conquérir des droits et les faire valoir, pour imaginer un monde plus juste et proposer des voies pour y parvenir, sont le coeur de son action syndicale. Bâtie selon deux dimensions professionnelles et géographiques, la CGT, l'une des deux principales organisations syndicales françaises, s’est forgée et constituée au fil de l’histoire autour d’une conception de solidarité entre les salariés qui combine l’ancrage à l’entreprise et à son environnement territorial.

La Centrale des syndicats démocratiques (CSD)

La Centrale des syndicats démocratiques (CSD) représente plus de 70 000 travailleurs et travailleurs œuvrant dans presque tous les secteurs d’activité économique du Québec, à l’exception des fonctions publiques fédérale et provinciale. Elle compte environ 300 syndicats affiliés, la très grande majorité provenant du secteur privé, regroupés en secteurs ou en fédération.

La Confédération des syndicats nationaux (CSN)

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) est une organisation syndicale composée de près de 2000 syndicats qui regroupent plus de 300 000 travailleuses et travailleurs, principalement sur le territoire du Québec, réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux.

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

La CSQ représente près de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l’éducation. Elle est l’organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

La Fédération autonome de l'enseignement (FAE)

La Fédération autonome de l’enseignement regroupe huit syndicats qui représentent quelque 32 000 enseignantes et enseignants (le tiers du personnel enseignant au Québec) du préscolaire, du primaire, du secondaire, du milieu carcéral, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes et le personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier, ainsi que les membres de l’Association de personnes retraitées de la FAE (APRFAE).

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ)

Le SFPQ est un syndicat indépendant qui regroupe environ 42 000 membres à travers le Québec, quelque 31 000 d’entre eux sont issus de la fonction publique québécoise et répartis comme suit : près de 27 000 employés de bureau et techniciens et environ 4 000 ouvriers travaillant au sein de divers ministères et organismes. Les 11 000 autres membres proviennent du secteur parapublic.

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec est la plus grande centrale syndicale au Québec. Elle compte plus d'un demi-million de membres qui sont regroupés dans plus de 5 000 unités de base, au sein d’une quarantaine de grands syndicats. Présente dans tous les secteurs de l’activité économique, tant public que privé, la FTQ prend activement position sur des questions d'intérêt public, social, économique, politique et culturel. Organigramme de la FTQ

L’Office québécois de la langue française (OQLF)

L’Office québécois de la langue française est un organisme chargé de veiller à l’application de la Charte de la langue française, afin que le français, langue officielle du Québec, y soit la langue du travail, du commerce, des affaires et de toute la vie en société. Par ses actions et ses services, l’Office accomplit cette mission tout en contribuant à la promotion et à l’enrichissement de la langue française ainsi qu’au partage de son expertise en aménagement linguistique. Organigramme de l'OQLF