Capsules linguistiques

EXPRESSION POPULAIRE - La formule s'emploie souvent avec ironie pour exprimer l'idée d'une action ou d'un événement qui ne se produiront jamais. Mais d'où vient-elle? Le Figaro revient sur son histoire.

La poule. Mouillée, de luxe, de basse-cour, aux œufs d'or, qui donne des frayeurs ou transforme nos bouches en forme de... est un animal qui a bien souvent donné du grain à moudre à notre charmante langue française. Ainsi l'a-t-on imaginé pour qualifier des traits de...

Au Québec, ce sont les projets de loi, et non les lois elles-mêmes, qui portent un numéro. Ces numéros correspondent à l’ordre selon lequel les projets de loi ont été présentés devant l’Assemblée nationale au cours d’une même session. Ainsi, le premier projet de loi présenté au cours de la première session de la 38e législature porte le numéro 1; le deuxième, le numéro 2; etc.
Lorsque l’on parle d’une loi, on devrait la désigner par son titre, et non par le numéro qui lui a été...

On appelle adjectif numéral ordinal l’adjectif qualificatif servant à indiquer le rang d’un élément dans une série ou dans un ensemble. Par exemple, premier, neuvième et quarante-troisième sont des adjectifs numéraux ordinaux. Ces adjectifs sont généralement formés du nombre auquel ils se rapportent, suivi du suffixe -ième.

Les adjectifs numéraux ordinaux sont souvent présentés sous leur forme abrégée (1er, 9e...

En français, le mot agenda désigne un carnet prédaté où l’on inscrit son emploi du temps (ce carnet peut être électronique). Par extension, au figuré, il désigne parfois l’ensemble de choses à traiter dans une période donnée, et peut être synonyme de emploi du temps, de calendrier.

En anglais, agenda peut désigner également le programme ou l’ordre du jour d’une réunion; dans ce sens, son utilisation en français constitue un anglicisme.
...

Existe-t-il vraiment une loi 101?
Au Québec, ce sont les projets de loi, et non les lois elles-mêmes, qui portent un numéro. Ces numéros correspondent à l'ordre selon lequel les projets de loi ont été présentés devant l’Assemblée nationale au cours d’une même session. Ainsi, le premier projet de loi présenté au cours de la première session de la 38e législature porte le numéro 1; le deuxième, le numéro 2; etc.
Lorsque l’on parle d’une loi, on devrait la désigner...

Pleins feux sur la Saint-Jean
La Loi sur la fête nationale a été sanctionnée le 8 juin 1978 après que René Lévesque eut signé un décret à cet effet, le 11 mai 1977. Le 24 juin, jour de la Saint-Jean-Baptiste, est ainsi devenu officiellement le jour de la fête nationale du Québec. Il faut se rappeler cependant que ce jour avait été déclaré jour férié dès 1925; cette fête légale (c’est-à-dire une fête qui est reconnue par la loi) est aujourd’hui un jour férié et chômé....

Le verbe diagnostiquer, qu’on emploie surtout dans le domaine de la médecine, a le sens de «reconnaître en faisant le diagnostic». Comme il s’agit d’un verbe transitif, diagnostiquer est habituellement suivi d’un complément direct qui désigne une maladie, un agent infectieux (bactérie, virus, etc.) ou un état. Ce verbe s’emploie aussi à la forme passive.
Exemples :

  • Heureusement pour elle, on a diagnostiqué son cancer à un stade précoce.
  • ...

Le contexte des séries éliminatoires au hockey «remet sur la glace» des termes anglais. C'est le cas du mot momentum, qui est sans cesse repris par les partisans, les analystes, les commentateurs et les journalistes.
Mot latin venu par l'anglais, momentum est souvent employé dans des expressions telles que profiter du momentum, créer un momentum, avoir le momentum, garder le momentum, qui pourraient être rendues par des tours comme profiter de l'impulsion...

Le français attribue deux sens à l’adjectif académique. Ce mot signifie d’abord «qui se rapporte à une académie, soit une division administrative dans le domaine de l’enseignement, un établissement où l’on enseigne les arts et le sport ou une société littéraire ou scientifique». Au sens figuré, avec une connotation péjorative, il signifie «conventionnel, formel».

L’usage plus large qui est fait du mot academic en anglais conduit à des emplois fautifs...

Ces expressions sont-elles variables ou invariables? Cela dépend de leur emploi.
Elles varient lorsqu'elles qualifient un nom, car elles sont employées comme adjectif. Elles sont alors placées après ce nom et sont équivalentes à joint ici, annexé ici, inclus ici.
Exemples :

  • La lettre ci-jointe est une confirmation de votre embauche.
  • La photo de l'animal en question est ci-annexée.
  • Faites-nous parvenir votre
  • ...