Nouvelles

Le français serait la troisième langue du monde selon une nouvelle étude

Le français serait la troisième langue en puissance dans le monde selon une nouvelle étude de l'école de commerce INSEAD, et ce, même si la croissance du nombre de locuteurs est plus faible par rapport à d'autres langues.

«Il était difficile de trouver une méthode pour mesurer les langues», explique l'auteur de l'étude, Kai Chan.

Après 6 mois de travail, l'économiste et chercheur à l'école de commerce INSEAD est parvenu à créer un indicateur pour classer les langues en fonction de leur puissance.

L’exemple de Madrid

Je me suis longtemps demandé pourquoi les milieux d’affaires français sont si anglophiles. Or, si l’anglais est partout à Paris, l’explication se trouve plutôt à… Madrid, où l’attitude est aux antipodes.

Car non seulement les Espagnols défendent l’usage de leur langue, mais les multinationales madrilènes investissent à coups de millions d’euros dans sa promotion — et même sa norme.

Le français comme outil de mobilisation

(Québec) Pour la secrétaire générale de la Francophonie, le français est une force d'action, un outil de mobilisation. «Pour moi, la langue, ce n'est pas seulement de dire qu'elle est belle et qu'il faut lutter pour la préserver. C'est un vecteur extraordinaire qui permet à des pays sur les cinq continents de se rassembler et de penser des stratégies ensemble sur toutes les urgences du monde d'aujourd'hui», explique Michaëlle Jean.