Ailleurs dans la Francophonie

Lundi, 15 Janvier, 2018

Présentation aux enseignants du cours de français du livret des dix mots 2018, de sa brochure pédagogique, Dis-moi dix mots sur tous les tons, mais aussi quelques mots du programme de « La langue française en fête » faisant, cette année, la part belle à l’oralité.
Rappel du cadre éditorial de ces publications et découvertes pratiques des possibles qu’elles mettent en perspective.
A l’issue de la séance un livret et une brochure pédagogique seront offerts.

La retraite militante d’Yvon Godin

OTTAWA – En 18 ans de carrière sur les bancs de la Chambre des communes, Yvon Godin est devenu une figure incontournable en matière de langues officielles. Aujourd’hui retraité, l’ancien député néo-démocrate acadien ne reste jamais loin de la politique. #ONfr l’a rencontré lors d’une de ses visites dans la capitale nationale.

On vous voit encore très actif dans l’espace public sur des enjeux politiques. N’êtes-vous pas retraité?

Encore des défis pour le bilinguisme à Ottawa

OTTAWA – Le Père Noël est passé avant le 31 décembre 2017 pour les militants francophones. Le rêve de voir la capitale nationale devenir officiellement et symboliquement bilingue en 2017 est exaucé. Ou presque.

La validation du fameux projet de loi 177 à Queen’s a priori réalise le souhait tant espéré. C’est vrai qu’il y aura du changement, que le travail de l’ombre de la députée d’Ottawa-Vanier Nathalie Des Rosiers a payé.

Un des apports de la lutte des francophones de l’Ontario

La désignation officielle du caractère bilingue de la ville d’Ottawa est une victoire que l’on doit célébrer tant à Ottawa qu’à travers le Canada. Les francophones ont osé, de même que le monde politique, tant à Queens Park qu’à la municipalité d’Ottawa. Ce qui est remarquable, c’est que le combat entamé depuis plus de vingt ans est aujourd’hui une réalité. La première leçon à tirer de tout ceci est que, lorsque les individus se prennent en main et sont organisés, ils peuvent réussir de grandes choses.
 

Lundi, 1 Janvier, 2018

Le 1er janvier 1946, le français devient l'une des cinq langues officielles et l'une des deux langues de travail de l'Organisation des Nations unies nouvellement créée.